Les principes fonctionnels

La Méthanation

 

La méthanation est une réaction de synthèse du méthane (CH4) à partir de dihydrogène (H2) et de monoxyde de carbone (CO) ou de dioxyde de carbone (CO2) en présence d’un catalyseur. En tant que procédé industriel elle est principalement utilisée dans les sites de synthèse d’ammoniac1 et intéresse les producteurs de Méthanol et de DME2.
[…]
La méthanation permet de convertir le monoxyde de carbone et le dioxyde de carbone en méthane et en eau selon deux réactions :

  • C O + 3 H 2 → C H 4 + H 2 O

  • C O 2 + 4 H 2 → C H 4 + 2 H 2 O

Cette réaction est connue sous le nom de réaction de Sabatier.

Lien avec la méthanisation

 

La méthanisation créée un Biogaz comportant une part importante de CO2 qu’il faudra épurer avant de pouvoir injecter le CH4 dans le réseau de distribution de GAZ Public donc la méthanisation dispose d’une quantité de CO2 régulière.
Par ailleurs le réseau électrique fait régulièrement face à des pics de consommation et pour cela a besoin de moyen flexible de production ou de stockage de l’énergie.

Dans le Diagramme des Flux, il apparaît possible de combiner l’utilisation des énergies renouvelables dont la production est liée à la météorologie et la méthanation qui exploitera le CO2 du Biogaz pour fournir du gaz CH4 à la demande.

Plusieurs bilans sont à prendre en compte pour lancer la méthanation dont le point d’équilibre économique, qui reste à démontrer mais nous sommes persuadés que d’ici quelques années ce sera un complément à la méthanisation et à la valorisation du CO2 en général.

Cultures d’algues

 

L’algoculture ou phycoculture désigne la culture en masse des algues dans un but industriel et commercial. Ce domaine concerne aussi bien les micro-algues (également appelées phytoplancton, microphytes, algues planctoniques) que les macro-algues (que l’on désigne aussi par le terme varech en français).

Le but de cette activité aquacole est de produire aussi bien des aliments (pour notre consommation ou comme algues fourrages), des compléments alimentaires, des produits vétérinaires et pharmaceutiques, des cosmétiques, des matières bio-plastiques, des fertilisants ou encore des sources d’énergies renouvelables (algocarburantbiogaz) ou en phytoremédiation. Des usages plus récents portent sur les nanobiotechnologies ou bien le génie génétique.

Lien avec la méthanisation

 

La culture des algues nécessite souvent des produits nutritifs disponible dans le digestat, du CO2 existant dans le Biogaz, de la chaleur déjà nécessaire pour la méthanisation donc nous avons tous les ingrédients pour créer ce type d’élevage à forte valeur ajoutée.