Pour aller plus loin avec ...
Manon Colas_edited.jpg

Manon Colas, Ingénieure Procédés Méthanisation, Bio-Valo

Bio-Valo est un bureau d'étude technique indépendant pour le Biogaz et la méthanisation

La méthanisation est la dégradation partielle de la matière organique avec l’utilisation de micro-organismes qui vont créer du biogaz ainsi qu’un sous-produit, le digestat.

Il y a plusieurs voies de valorisation du biogaz :

  • La cogénération : le biogaz est utilisé avec un moteur de cogénération qui brûle le biogaz et fournit de l’électricité grâce à la chaleur de conbustion.

  • On récupère le biogaz qui est composé à environ 60% de CH4 ; on purifie ce gaz et récupère le méthane qui peut être injecté sur le réseau de gaz naturel.

Le digestat est le produit de la méthanisation issu de la dégradation de la matière organique. On peut utiliser ce digestat sur les champs des agriculteurs du plan d’épandage.

La différence entre méthanisation et méthanation est la suivante : la méthanation est seulement la dernière étape de la méthanisation dans laquelle on part du CO2 et de l’hydrogène pour produire le méthane.

« Mettre en place une installation de méthanisation sur son exploitation présente plusieurs bénéfices pour l’exploitant agricole : d’abord, diversifier son activité en mettant en place un nouvel atelier de méthanisation, qui peut se concrétiser parfois par l’emploi de nouveaux salariés ; mais aussi pérenniser la vie du sol en utilisant le digestat issu de la méthanisation plutôt que des engrais chimiques, et ainsi présenter un avantage sur la mise en place de la transition écologique. », explique Manon Colas.